Du 22 au 24 février 2006, la Commission Internationale pour la Sécurité Electromagnétique (ICEMS) a organisé dans la ville de Benevento, Italie, une conférence internationale intitulée « Le principe de précaution en matière de champs électromagnétiques, législation et mise en pratique ». Cette réunion a été dédiée à W. Ross Adey, docteur en médecine, (1922-2004). Les scientifiques présents ont approuvé la résolution de Catania (2002) et l’ont enrichie. Il a ainsi été décidé que :

  1. De nouvelles preuves se sont accumulées indiquant des effets néfastes résultant de l’exposition tant professionnelle que privée aux champs électriques, magnétiques et électromagnétiques – ou CEM1. Il est nécessaire, mais encore incompris, d’obtenir une expertise complète, indépendante et transparente des preuves pointant l’émergence de ce risque potentiel pour la santé publique.
  2. Les moyens nécessaires à une telle évaluation sont totalement inadéquats en dépit de l’accroissement fulgurant des technologies de communication sans fil et des énormes investissements à venir dans le transport de l’électricité.
  3. Il est prouvé que les sources actuelles de financement biaisent l’analyse et l’interprétation des résultats de recherche en vue de nier les preuves des risques sanitaires éventuels.
  4. Les arguments selon lesquels les CEM de faible intensité ne peuvent affecter les systèmes biologiques ne représentent pas l’ensemble de l’opinion scientifique actuelle…

[button link=”http://electrosensible.solutions/wp-content/uploads/2015/12/Resolution_Benevento_vf.pdf” color=”default” size=”” type=”” shape=”” target=”_blank”  title=”Lire le fichier PDF” gradient_colors=”|” gradient_hover_colors=”|” accent_color=”” accent_hover_color=”” bevel_color=”” border_width=”1px” icon=”fa-file-text” icon_divider=”yes” icon_position=”left” modal=”” animation_type=”0″ animation_direction=”down” animation_speed=”0.1″ alignment=”center” class=”” id=””]Lire le fichier PDF[/button]