Assurance MMA  – Dossier du mois – 29 septembre 2015

Smartphones, tablettes, montres : la multiplication des objets connectés dans notre quotidien renforce notre exposition aux ondes électromagnétiques. Pourtant, un certain nombre d’associations et d’acteurs de santé s’interroge sur leur innocuité pour notre santé. Mieux veut prévenir que guérir. Les précautions à prendre.

L’EXPLOSION DES OBJETS CONNECTÉS

Téléphones, ordinateurs, télévisions… De plus en plus d’objets connectés s’immiscent dans notre maison. Aujourd’hui, avec la domotique, on peut tout contrôler à distance dans nos habitats : lumière, chauffage et même qualité de l’air. Et nous ne sommes qu’aux prémices de cette révolution. Demain, tous nos objets seront intelligents : nos frigos gèreront nos courses, nos aspirateurs seront pilotés par smartphone et nos pots soigneront eux-mêmes les fleurs qu’ils abritent. Il y aurait déjà plus de 15 milliards d’objets connectés aujourd’hui à travers la planète et les analystes tablent sur 80 milliards d’ici à 2020.

Reste qu’avec la multiplication de ces objets, fonctionnant tous avec du Bluetooth, du Wi-Fi ou encore de la 4G, les ondes électromagnétiques sont partout. Une omniprésence qui interroge plusieurs associations et le grand public qui se défie de cette nouvelle pollution électromagnétique. N’ayant pas assez de recul sur le réel impact de ces ondes sur notre santé, rien ne nous empêche de jouer la carte de la précaution…

[button link=”http://electrosensible.solutions/wp-content/uploads/2016/01/Newsletter-MMA-Septembre-2015.pdf” color=”default” size=”” type=”” shape=”” target=”_blank”  title=”Lire le fichier PDF” gradient_colors=”|” gradient_hover_colors=”|” accent_color=”” accent_hover_color=”” bevel_color=”” border_width=”1px” icon=”fa-file-text” icon_divider=”yes” icon_position=”left” modal=”” animation_type=”0″ animation_direction=”down” animation_speed=”0.1″ alignment=”center” class=”” id=””]Lire le fichier PDF[/button]