Linky perturbe la vie des électrosensibles : le témoignage de Joséphine (VIDÉO)

Compteur linky danger de pollution électromagnétique

Le déploiement des compteurs électriques Linky se poursuit en France. L’opposition des municipalités et des collectifs est grandissante, comme le nombre des témoignages des électrosensibles. Reporterre a recueilli celui de Joséphine, étudiante en mathématiques.

Linky est en phase d’installation en France depuis décembre 2015. « Compteur communicant », il enregistre la consommation du circuit qu’il alimente toutes les demi-heures, et envoie ce relevé, sous forme d’un signal de faible intensité et une fréquence de l’ordre du Kilohertz (kHz), par les fils électriques vers un concentrateur. Cette fréquence va rayonner une infime partie de sa faible puissance sous forme de champ électromagnétique.

©Reporterre – 2017

Ses détracteurs dénoncent une augmentation des ondes qui nous entourent et la captation de données relevant de notre vie privée.

L’horizon s’obscurcit pour Linky, dont le déploiement prend un tournant juridique. Les décisions municipales interdisant son installation se multiplient, contrecarrées par les préfets, tandis que les collectifs d’opposants sont plusieurs à avoir saisi la justice, qui doit rendre des décisions prochainement. MySmartCab a recueilli 634 plaintes sur les 1.000 qu’il attend pour lancer une action collective conjointe. Par ailleurs, l’Assemblée nationale s’est emparée du sujet : une « audition conjointe » sur « les enjeux des compteurs intelligents » s’y déroulera le 14 décembre.

Reporterre a recueilli le témoignage de Joséphine, une étudiante en master 1 en mathématiques. Électrosensible, elle raconte comment ce trouble perturbe son quotidien (elle a doit notamment poursuivre ses études par correspondance). Le collectif toulonnais d’opposants à Linky, auquel appartient la jeune fille, a recueilli 117 témoignages de personnes souffrant des mêmes maux.

Article publié le 9 Décembre 2017 sur le site Reporterre

Tous les produits et protections anti ondes pour les personnes electrosensibles