Nous avons déjà écrit tout le mal que nous pensions du développement du Wifi et de l’usage massif des tablettes dans les établissements scolaires prévus dans le plan numérique à l’école en raison des risques sur la santé des enfants que faisait peser une exposition chronique aux rayonnements électromagnétiques liés à ces usages.

Mais on nous rétorquait intérêt pédagogique, lutte contre les inégalités et la fracture numérique…

Après la publication en septembre, du rapport PISA par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) intitulé « Connectés pour apprendre ? Les élèves et les nouvelles technologies » synthèse d’une grande enquête internationale, il va falloir que le Minsitère de l’Education Nationale trouve de nouveaux arguments pour justifier sa politique.

Ce rapport montre en effet que « Les élèves utilisant modérément les ordinateurs à l’école ont tendance à avoir des résultats scolaires légèrement meilleurs que ceux ne les utilisant que rarement. Mais, en revanche, les élèves utilisant très souvent les ordinateurs à l’école obtiennent des résutats inférieurs dans la plupart des domaines d’apprentissage même après contrôle de leurs caractéristiques sociodémographiques » (Avant-propos signé Andréas Schleicher)…

[button link=”http://electrosensible.solutions/wp-content/uploads/2016/02/Rapport_Ecole_Numerique_PISA.pdf” color=”default” size=”” type=”” shape=”” target=”_blank”  title=”Lire le fichier PDF” gradient_colors=”|” gradient_hover_colors=”|” accent_color=”” accent_hover_color=”” bevel_color=”” border_width=”1px” icon=”fa-file-text” icon_divider=”yes” icon_position=”left” modal=”” animation_type=”0″ animation_direction=”down” animation_speed=”0.1″ alignment=”center” class=”” id=””]Lire le fichier PDF[/button]